Conduire au Japon

Le permis de conduire international émis en Suisse n'est pas reconnu au Japon.

Conduire avec la traduction du permis suisse

Les titulaires d'un permis de conduire suisse peuvent conduire temporairement un véhicule au Japon à condition que celui-ci soit accompagné d'une traduction certifiée.

 

Notre consulat n'étant pas habilité à effectuer cette traduction, vous devez vous adresser directement au Japon auprès de la Fédération automobile japonaise (JAF)  qui possède plusieurs bureaux régionaux. Veuillez consulter leur site internet pour toute information complémentaire.
 

Veuillez noter que cette mesure est applicable pour tout séjour sur le territoire japonais ne dépassant pas une année. Pour les séjours prolongés de plus d'une année, un permis de conduire japonais doit être demandé auprès du service des automobiles compétent de votre lieu de séjour. Pour la préfecture de Tōkyō, veuillez vous adresser au Département de la police métropolitaine de Tōkyō​ (page en anglais  / page en français ).